Enseignement Supérieur

Extraits de Références

BÂTIMENTS DE L'IUFM (Reconversion)

Université de Nantes (44) - 2013

 

Dans le cadre du  PPP pour la restructuration de son bâtiment de Sciences Humaine, l’Université de Nantes doit garantir un maintien de son activité durant la phase de travaux. L’étude a porté sur :

1/ la recherche de locaux tampons 2 / le phasage détailé de transfert des UFR durant la phase travaux.

Suite à une analyse de l’occupation des bâtiments du campus, une étude approfondie des maquettes horaires de l’IUFM actuellement basée sur deux bâtiments (Launay Violette et Recteur Schmitt) a permis de constater qu’un seul bâtiment pouvait garantir la tenue de l’ensemble de l’enseignement, libérant ainsi un bâtiment et permettant une mise à disposition de l’Université durant sa phase de travaux

BÂTIMENT DE SCIENCES HUMAINES (Réhabilitation)

Université de Nantes (44) - 2013

 

L’Université de Nantes a obtenu le Label Campus Prometteur en 2008 lui permettant ainsi de conduire une réflexion sur le devenir du bâtiment de Sciences Humaines datant des années 60 (10 220 m2 SHON). La première étude menée, dans le cadre d’un PPP, visait à restructurer le bâtiment existant et  créer une plateau de recherche adjacent (2 032m2). 

La nouvelle volonté de la Maîtrise d’ouvrage de réaliser cette opération en CREM, a permis de réidentifier le besoins des 5 UFR (Lettres et langage, Histoire de l’Art et de l’archéologie, sociologie, psychologie, IRRFLE) et de proposer une nouvelle répartition des UFR sur les 3 bâtiments concernés, afin d’optimiser les surfaces, améliorer les fonctionnalités, garantir des laboratoires de recherche au plus près des locaux d’enseignement.

SCHÉMA DIRECTEUR DE MISE EN SÉCURITÉ

Université Aix-Marseille (13) - 2010

 

Sollicitée par le Ministère de l’Enseignement Supérieure et de la Recherche, l’Université Paul Cézanne Aix Marseille III, lance une mission afin d’établir un schéma directeur de mise en sécurité de son parc immobilier.

Notre mission doit permettre à l’Université de disposer d’un document présentant l’état de son patrimoine bâti et de lister les études et les travaux à engager sur chaque site, dans un but de déterminer les recensements des besoins de financements urgents.

UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT (Réhabilitation/Extension)

Paris (75) - 2009

 

L’installation de l’université Paris Diderot sur la ZAC Paris Rive Gauche a été programmée en deux phases. La première, réalisée en montage traditionnel sous la loi MOP, comprend quatre bâtiments achevés et livrés à l’université à l’été 2008. La deuxième phase débutée en février 2008, est réalisée selon un montage différent : un Partenariat Public-Privé (PPP). 

 

UNIVERSITÉ PARIS LA SORBONNE (Réhabilitation/Extension)

Paris (75) - 2009

 

Le Centre Universitaire de Clignancourt est un des sites d’implantation de l’université Paris-Sorbonne (Paris IV) qui dispense des enseignements dans le domaine des lettres et sciences humaines. Ce centre compte environ 4 500 étudiants et 345 enseignants.

Une opération de démolition reconstruction est lancée afin de doter l’université d’espaces et de locaux plus en correspondance avec les missions de l’université. 

 

SCHÉMA PLURIANNUEL DE STRATÉGIE IMMOBILIÈRE DE 3 UNIVERSITÉS

Université Aix-Marseille (13) - 2012

 

Sollicitée par le Ministère du Budget et des comptes publics , l’Université Paul Cézanne Aix Marseille III, lance une mission afin d’établir son Schéma Pluriannuel de Stratégie Immobilière. Cette mission  ne pouvant s’établir sans considérer les opérations en cours ou déjà menées par les deux autres Universités de la région, l’Université U3 souhaite mener cette étude en étudiant l’ensemble du patrimoine des trois universités. Ceci afin de tendre à l’Université unique d’ici 2012 et se garantir une stratégie commune où les exigences du PRES seront également prise en considération.

 

 

 

RÉFÉRENTIEL DES CONSTRUCTIONS UNIVERSITAIRES

 

 

Adopté en 1997, le référentiel des constructions universitaires est un outil d’aide à la programmation destiné à apporter au moment de la planification des opérations de constructions universitaires, les éléments nécessaires à l’évaluation des besoins des surfaces et des coûts. Le référentiel apparaît comme un outil pertinent qui doit faire l’objet d’une actualisation. Il ne nécessite pas d’être remis en cause, notamment en ce qui concerne l’évaluation des locaux et des surfaces.

 

 

© 2018 by PR'Optim

Siège social : Immeuble EDISON, 43 Boulevard Vauban, 78280 Guyancourt

Tél. : 01 30 60 02 02  - contact@pr-optim.fr